Êtes-vous intéressé par la langue espagnole ? Deuxième langue la plus parlée dans le monde derrière le chinois (Mandarin) et devant l’anglais, l’espagnol compte environ 450 millions de locuteurs natifs dans le monde. Il fait donc partie des langues les plus importantes à maitriser pour s’ouvrir des horizons divers. À cet effet, comment apprendre l’espagnol ? Quelles sont les méthodes les plus pratiques pour vite l’assimiler ? Voici un article qui vous sera d’une grande utilité et qui aborde des astuces simples, mais efficaces pour mieux se débrouiller avec la langue de Cervantès.

Aimer la langue espagnole et être motivé

Ce n’est certainement pas une méthode, mais le premier pas pour comprendre la langue espagnole est certainement la motivation. À l’image de la langue française surnommée la langue de Molière, l’espagnol appelé la langue de Cervantès est apprécié pour son accent très séduisant. À cet effet, comme l’italien désigné par stéréotypie la langue de l’amour, l’espagnol lui est assimilé à la passion ; or, qui dit passion, dit également amour profond. Ainsi, êtes-vous imaginé une fois en train de dire à votre chéri(e) « je t’aime mon amour » en espagnol ? Ça donne un truc romantique comme ceci « Te amo mi amor ». Néanmoins, la motivation d’apprendre la langue espagnole ne saurait se limiter à la seule raison de l’utiliser dans le langage érotique. Car, à y voir de près, d’autres éléments de motivation peuvent vous amener à apprendre la langue espagnole. Ainsi, la culture hispanique très riche et rependue aux quatre coins du globe peut être un déclic pour apprendre la langue espagnole. Par ailleurs, aujourd’hui, le dynamisme économique de la plupart des Nations sud-américaines est une excellente motivation pour s’initier à la langue de Cervantès. Il faut voir dans ce cas des opportunités d’affaires ou une orientation professionnelle. En outre, si vous désirez immigrer aux États-Unis, sachez alors que l’espagnol fait partie avec l’anglais des langues les plus parlées dans ce pays. Et la cerise sur le gâteau, c’est qu’il est utilisé dans des États aussi dynamiques économiquement que la Californie, le Texas ou encore la Floride.

Écouter la musique espagnole et être attentif


La plupart de ceux qui ont vite maitrisé une langue ont commencé en écoutant les musiques chantées dans celle-ci. L’espagnol ne dérobe donc pas à cette règle. D’ailleurs plus que toute autre langue, c’est l’une des plus rapides à comprendre en écoutant régulièrement de la musique. Et pour ce qui est du 4e art, l’espagnol s’en sort si bien avec de belles chansons qui vous amèneront à coup sûr à vouloir comprendre les paroles qu’on y a prononcées. À cet effet, voici quelques chansons que vous ne manqueriez pas d’apprécier pour leur mélodie et leur rythme dansant :

  • Bailando : chantée par Enrique Iglesias en 2014 ;
  • Porque te vas : rendue célèbre par le film Cría cuervos, la chanson elle-même fut chantée pour la première fois par Jeannette en 1974 ;
  • Latinoamérica : chantée par Calle 13, un groupe portoricain, elle est sortie en 2013 ;
  • Clandestino : chantée par Manu Chao, ancien membre du groupe Mano Negra, la chanson est un classique de la musique hispanique, elle est sortie en 1998 ;
  • Piensa en mí : remarquable par son emploi du subjonctif, cette chanson popularisée par Luz Casal date des années 1930 ;
  • Despacito : chantée par le portoricain Louis Fonsi, elle est sortie en 2017 et a battu le record du nombre de vues sur YouTube avec plus de 6 milliards de visionnages ;
  • La camisa negra : ayant pour auteur le chanteur colombien Juanes, elle est chantée également dans le film « Les Oubliés de Juarez » de Gregory Nava ;
  • Hay amores : accompagnant le film El amor en los tiempos de cólera, la chanson a pour auteur la vedette Shakira et date de 2007 ;
  • Me gustas tú : Sortie en 2001, elle est l’œuvre de Manu Chao, ancien membre du groupe Mano Negra ;
  • etc.

Cette liste non exhaustive n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan comparativement à tout ce que la musique espagnole peut vous apporter. A cet effet, n’hésitez pas fouiller davantage le répertoire musical de cette langue.

Lire les livres écrits en espagnol et savoir prendre note


C’est la méthode classique pour apprendre les langues. De ce fait, pour apprendre l’espagnol, il n’y a rien de plus noble que de toucher les livres rédigés dans cette langue. À cet effet, comme le français, les ouvrages y sont également très nombreux avec une mention très spéciale pour des écrivains de renom comme :

  • Miguel de Cervantes, auteur de Don Quixote de la Mancha, un roman de chevalerie ;
  • Félix Lope de Vega, auteur de plus de 2000 pièces de théâtre, dont Fuente Ovejuna, une œuvre à la saveur très historique ;
  • Federico García Lorca, écrivain, poète et dramaturge espagnol considéré comme le plus influent du XXe et auteur de Romancero gitano, Poeta en Nueva York et autres… ;
  • etc.

Mais pour un début d’apprentissage de l’espagnol, ces grands hommes de l’écriture sont à priori peu conseillés. À cet effet, des livres pour apprendre l’espagnol un peu plus facilement, vous en trouverez aussi bien sur internet que dans les bibliothèques. N’oubliez surtout pas de varier les ouvrages. Ainsi, de la bande dessinée aux journaux en passant par l’indispensable dictionnaire bilingue, faites-vous plaisir avec la langue de Cervantès.

Choisir pour destination un pays de langue espagnole

C’est une méthode très pratique pour comprendre l’espagnol. En effet, avec près de 21 pays dans le monde partageant l’espagnol comme langue officielle, le choix de votre destination ne devrait pas être trop compliqué. Ainsi, si vous êtes en France, vous avez l’Espagne située de l’autre côté des Pyrénées au sud-ouest de la France pour votre apprentissage. Néanmoins, vous pouvez choisir une destination outre-Atlantique pour vous initier. À cet effet, l’Amérique latine, où se trouve la plus grande communauté hispanophone du monde est le lieu parfait pour une bonne maitrise de langue de Cervantès. Par ailleurs, aux États-Unis se trouve une forte minorité hispanophone qui représente environ 10 % de la population totale du pays et qui vous offre un cadre idéal d’apprentissage. De ce fait, privilégiez les États voisins du Mexique, un autre pays hispanophone, à l’instar du Texas et de la Californie. Enfin, de nombreuses structures organisent des bains linguistiques dans des pays hispanophones dont vous pourriez profiter. L’avantage de ces bains est qu’ils sont suivis de cours pour parfaire la langue aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.

Suivre les telenovelas et autres séries espagnoles


Comme les chansons, les séries et les telenovelas en langue espagnole constituent un excellent moyen pour vite apprendre l’espagnol. À cet effet, dans le domaine du 7e art, les œuvres sont assez nombreuses pour vous permettre un apprentissage rapide. Ainsi, des classiques à tout ce qui est à la mode en tant que séries, telenovelas, téléfilms ou films, n’hésitez pas à les faire passer au visionnage. N’oubliez pas de noter et surtout de prêter oreille attentive aux paroles. Par ailleurs, il convient de rappeler que certaines séries sont particulièrement recommandées pour mieux améliorer son vocabulaire :

  • Las chicas del cable ;
  • La reine du sud ;
  • La Casa de Papel :
  • La Catedral del Mar ;
  • Derrière les barreaux ;
  • etc.

Pour une bonne compréhension, vous pouvez suivre les versions françaises de vos différents choix avant de vous essayer aux œuvres même en espagnol. Par ailleurs, les séries ou films que vous aimez vous amèneront davantage à comprendre la trame du scénario qu’une œuvre cinématographique choisie au hasard.

Sélectionner le type d’espagnol qui vous intéresse

À la différence du français que vous pouvez utiliser aisément dans tous les pays francophones du monde, l’espagnol se distingue par ses nombreuses variantes. À cet effet, pour apprendre l’espagnol, il faut savoir dans quel cas l’on voudrait l’utiliser. Ainsi, l’espagnol que vous essayez régulièrement de comprendre dans les telenovelas est un registre courant répandu dans toute l’Amérique latine. À cet effet, il est nettement différent de l’espagnol utilisé à la télévision lors des rencontres politiques ou sommets économiques. Par ailleurs, au sein même de l’Espagne comme d’ailleurs dans toute l’Amérique latine, il existe plus d’une variante d’espagnol. Le castillan étant la plus répandue des variantes en Espagne. Par contre en l’Amérique latine, il n’est pas exagéré de dire que chaque pays à sa spécificité. C’est pourquoi il est important de ne pas mélanger les pédales et de choisir une seule variante, afin de vite saisir les arcanes de cette belle langue.

Converser régulièrement en espagnol


Pour comprendre une langue aisément, il n’y a rien de plus pratique que de l’utiliser beaucoup plus régulièrement dans les conversations. À cet effet, il existe plusieurs façons de s’y prendre. La première est de se trouver un interlocuteur qui maitrise la langue, la seconde est d’aller dans un milieu ou la langue est abondement utilisée. Dans le premier cas, l’internet est un outil efficace pour se trouver des correspondants dans des pays hispanophones. Ainsi pourriez-vous causer souvent pour vous perfectionner et dans une certaine mesure tisser des liens qui vont au-delà de la simple amitié.

Mettre son temps à profit pour apprendre

Comment mettre son temps à profit pour apprendre l’espagnol ? On peut apprendre l’espagnol à n’importe quel moment de la journée. À cet effet, dans le métro par exemple, vous pouvez toujours passer un coup d’œil sur vos prises de note, écouter de la musique espagnole, suivre un film produit en espagnol ou encore suivre un tutoriel sur la langue espagnole. En outre, même au cours d’une balade à vélo ou à pieds, à l’aide de votre smartphone, vous pouvez écouter des audio en rapport avec la langue espagnole. Pour ceux qui restent au boulot pendant la pause de l’après-midi, vous pouvez profiter d’une partie de celle-ci pour vous remettre à votre passion.

S’exercer à écrire en espagnol


Aussi important que le fait de s’exprimer régulièrement en espagnol, apprendre à écrire cette langue est une bonne façon pour vite en maitriser les contours. À cet effet, essayer de traduire des phrases du français à l’espagnol permet non seulement d’améliorer son vocabulaire, d’accélérer la maitrise de l’orthographe des mots, mais aussi le bon usage des règles grammaticales en vigueur au sein de cette langue.

Classé deuxième langue la plus facile à comprendre dans le monde après l’anglais par le magazine Topito.Com, l’espagnol est une langue qui ressemble à peu de chose près au français. À cet effet, si vous avez envie d’apprendre cette langue, vous n’avez aucun souci à vous faire tant que vous avez la motivation. Et quant aux raisons pouvant vous renforcer dans vos convictions, il y a le nombre croissant de locuteurs hispanophones, mais également le dynamisme économique de l’Amérique latine mentionné plus haut. Cela dit, au-delà de toutes les méthodes susmentionnées, seule une planification assidue pourra vous permettre de vite acquérir des notions en espagnol. À cet effet, lorsque vous commencez l’apprentissage, prière ne point abandonner. Ainsi, comme le dit l’adage populaire « à chaque jour suffit sa peine », vous en serez donc récompensé au bout de quelques mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.